Logo Poivre kampot
producteurs de poivre de Kampot

Les jardins de poivre de Kampot

Welcome to KADODE, kampot pepper and high quality Cambodian products

Le Poivre de Kampot - Un poivre d'exception

inspection ferme

Au fil des générations, les producteurs de la région de Kampot ont acquis la connaissance de la culture du poivre. Ils combinent les méthodes traditionnelles et modernes. Il est cultivé avec des engrais organiques (fumier, guano de chauve souris) et des traitements à base de différentes plantes pour repousser les insectes ravageurs (neem, manioc....). L'eau de pluie récoltée pendant la mousson dans des marres permet l'irrigation pendant la saison sèche
Le parfum unique du Poivre de Kampot ainsi que son fort goût épicé en font au 20ème siècle un des meilleurs poivres du monde.

Un poivre de terroir

Le poivre de Kampot est cultivé dans la province du même nom au sud du Cambodge ainsi que dans la province adjacente de Kep.
La province de Kampot se trouve à environ 150km de la capitale, Phnom Penh. Elle est bordée par le golf du Siam au sud et le Vietnam à l’est.

Zone touristique en plein développement, la région de Kampot est également connue pour la qualité de sa production agricole. Bénéficiant d’un climat particulier avec, entre autre, des précipitations régulières, d’un sol riche, cette région est en particulier connue au Cambodge et en Asie pour sa production de Durian.
La proximité de la mer permet également la production de sel marin, industrie majeure et vitale pour la région.

Le poivre est cultivé essentiellement sur le district de Kompong Trach et la montagne de Phnom Voa. Cette zone bénéficie en effet d’un sol de latérite poreux permettant un bon écoulement des eaux de pluie, caractéristique essentielle dans la culture du poivrier car elle permet d’éviter le pourrissement des racines.

C’est donc tout naturellement que la production de poivre s’est développée à Kampot et redevient aujourd’hui une attraction majeure de la région.

Kampot et le poivre, des siècles d'héritage

poivriere colonial

Si le Chinois Tchéou Ta Kouan fait allusion au poivre du Cambodge dès le 13ième siècle, la culture intensive du poivre remonte au début de la guerre d’Aceh en Indonésie (1873-1908). En 1873-1874, le sultan d’Aceh fait brûler ses poivrières pour ne pas laisser tomber cette richesse aux mains de ses ennemis hollandais et une partie de la production se déplace au Cambodge, dans la région de Kampot.
Les Français vont alors développer cette culture et au début du 20ème siècle, le Cambodge exportait près de 8000 tonnes de poivre.
En 1930, dans l’ouvrage «Un empire colonial français, l'Indochine», il est noté que “le poivre est de loin la principale denrée exportée des colonies. La quasi totalité du poivre consommé en France, 2600 tonnes en 1928, provenait d’Indochine et en particulier du port de Kampot.

La période Khmer rouge et le renouveau du poivre de Kampot

agrandissement d'une exploitation de poivre

Durant les années sombre du régime Khmer Rouge, les plantations sont laissées à l'abandon. A la fin de la guerre civile dans les années 90, avec les quelques centaines de pieds de poivre encore présents, certains agriculteurs décident de reprendre leurs exploitations.
A partir d'un pied d'un pied de poivre, on peut en reproduire 3 autres par bouturage chaque année. Il a donc fallu plus de 15 ans pour que la production de poivre de Kampot atteigne une dizaine de tonnes. Mais en 2005, le prix mondial du poivre s'écroule et les agriculteurs commencent á se décourager.

La renaissance en Europe

logo igp

En 2006, des expatriés décident de promouvoir ce produit et travaillent avec les agriculteurs sur la qualité, l'hygiène et le tri. Ils créent alors l'entreprise Farm Link et présente le poivre de Kampot á des spécialistes Européens. Les exports débutent en 2008 et la demande grandissante fait monter le prix du poivre permettant aux agriculteurs d'agrandir leurs exploitations.
https://www.farmlink-cambodia.com
En 2010 une AOC est créé, encadrant les techniques de production et de traitement afin de présenter un poivre de grande qualité. Depuis 2016, l'Europe a décidé de protéger ce produit en créant une IGP (indication géographique protégée). Tous les sachets de poivre vendus en Europe doivent désormais arborer certains logos :

Le pied de poivre

poivrier

Le poivrier est une liane qui se développe sur un tuteur. Cette liane
originaire des forêts tropicales nécessite un climat chaud et humide
ainsi qu’une exposition limitée au soleil.
Reproduite aujourd’hui par bouturage, un pied de poivrier commence
à produire après 3 ans. A 6 – 7 ans, il peut atteindre une hauteur de 5
mètres et atteint son niveau de productivité maximal. Un poivrier peut
vivre pendant plus de 30 ans, mais sa productivité baisse progressivement
après 15 ans et devient quasi nulle après 20 ans.
Dans la région de Kampot, la récolte s’effectue une fois par an entre
mars et mai. En condition de culture normale, la variété exploitée à
Kampot devrait produire entre 1 et 2 kilos de poivre sec par pied et peut atteindre 3
kilos dans des conditions exceptionnelles.

Les fruits du poivrier

grappe poivre

Le Poivre Noir
A Kampot, les producteurs récoltent les grains lorsqu’ils commencent à mûrir et leur couleur tourne au jaune sur la liane. Les grains sont alors séchés au soleil. Il développe des arômes forts et délicats. Son goût très intense et doux à la fois révèle des notes fleuries d’eucalyptus et menthe fraîche.

Le Poivre Rouge
les producteurs récoltent les grains lorsqu’ils arrivent à maturité et leur couleur devient rouge sur la liane. Les grains sont alors séchés au soleil. Le poivre rouge est une épice extrêmement rare. Il développe de puis-sants arômes fruités. Son goût complète celui épicé et mûr du poivre noir avec des notes sucrées de fruits des bois.

Le Poivre Blanc
les producteurs récoltent les grains lorsqu’ils arrivent à maturité et leur couleur devient rouge sur la liane. Les grains sont immergés dans de l’eau pendant quelques jours afin de dissoudre le péricarpe. Les grains blancs sont alors séchés au soleil. Il développe un bouquet puissant et des arômes délicats. Son goût épicé intense cache des notes d’herbe fraîche et de citron.

La Récolte du Poivre à Kampot

recolte poivre

La récolte se fait de Décembre à Mai en fonction du poivre que l'on souhaite obtenir. De Décembre a Février, le poivre jeune et vert est récolté en grappes. La taille des grains ainsi que leur puissance aromatique se développe au fil des mois. Le poivre récolté en février sera donc plus épicé que les jeunes grains de début de récolte. A partir de Février, les grains commencent à mûrir et prennent une couleur jaune, puis rouge vif à pleine maturité.
Depuis 2010, afin d'obtenir une meilleure qualité de poivres rouges et blancs, ainsi qu'un volume plus conséquent, le poivre récolté pour FarmLink est ramassé grain par grain et non plus grappe par grappe comme il était l'usage. Seuls les grains rouges sont choisis, les autres grains étant laissés sur la liane afin qu'ils arrivent également à maturité.
En fin de récolte, avant la prochaine floraison qui commence en Juin avec le début de la saison des pluies, le reste de la récolte est ramassée.

Vidéo de présentation du poivre